VENTES DE FIN D’ANNÉE : grosses inquiétudes des commerçants

Dernière ligne droite avant les fêtes pour les ventes de fin d’année et de grosses inquiétudes des commerçants… Et avec cette période de fortes ventes de fin d’année de grosses d’inquiétudes pour les commerçants. C’est ce qui ressort de mon propre sondage auprès des clients du cabinet Alteem qui partage hélas un sentiment national.

Et, comme l’an dernier les causes sont multiples et croisées. Avec les « gilets jaunes », le commerce est empêché de faire son travail. Nous en parlions l’année dernière et la situation était déjà très difficile.

Quel gâchis, lorsque l’on que ce sont prés de 90% des ventes de glaces et 72,6% des ventes de foie gras frais sont réalisées en décembre. Idem pour les parfums et dérivés, avec plus de 78% des ventes. Quant au secteur du jouet, je n’en parle même pas. Et bien sur, c’est le commerce de proximité qui est le plus impacté.

Si on rajoute les accès difficiles dans notre Sud Ouest et les voies inondés (encore Bayonne la semaine dernière) c’est dramatique. Les ventes de fin d’année ne vont pas être au rendez-vous des professionnels tant de Rungis que des opérateurs spécialisés sur les événements festifs.

Le père Noël sera t'il là pour les commerçants ?

 

Les premiers chiffres des différentes études menées par les instituts de sondage inquiètent les commerçants et au delà d’autres professions.

Les commerçants interrogés s’attendent à une baisse du CA de l’ordre de 30%. Seulement 26% d’entre eux, pourtant directement impactés par leur future faible retraire (…), soutiennent le mouvement. Bien plus, ce sont 86% ont des inquiétude sur la pérennité de leur activité dans sur les 6 prochains mois

Au delà c’est une morosité qui s’installe de nouveau et cette morosité entraine de facto un rétrécissement des intentions d’achat. Même en période festive. Les perspectives restant également tendues avec une économie en demi-teinte pour le premier semestre 2020 (voir l’article de Fashion Network)

Alors, ventes de fin d’années: de grosses inquiétudes des commerçants ? la réponse est oui. Le cabinet Alteem soutient tous les opérateurs commerciaux en cette période si difficile et leur apporte chaque jour leur soutien. La ligne du cabinet Alteem est ouverte pour des conseils express en gratuits pour palier au mieux à leurs difficultés.

Alors croisons les doigts pour que cette année le père Noël ne soit pas une ordure…

2 Comments
  • FERRIERES
    Posted at 15:07h, 17 décembre Répondre

    Il est important en effet d’en parler. Souhaitons leur des jours meilleurs.

    • serge
      Posted at 15:21h, 17 décembre Répondre

      En effet. Beaucoup d’informations se croisent et ont pour effet d’atténuer certaines réalités voire de décrédibiliser certains propos. La réalité est bien là et sans une trêve des organisations syndicales pendant la période avant fêtes, c’est à dire dés maintenant, les conséquences seront immenses ! Avec, comme les précédentes années, une montée du volume des ventes des e-commercants (sources FEVAD). Merci pour votre contribution à ce post.

Post A Comment

SE RENCONTRER, ECHANGER

Siège social
8, Domaine des Jardins du Frat
40510 Seignosse
(Sur rendez-vous uniquement)

Bureau du Pays-Basque
1, Av. de la Reine Nathalie
64200 Biarritz
(Sur rendez-vous uniquement)

06 71 90 87 43

Suivre les actualités du cabinet Alteem