23 MESURES POUR RELANCER LE TOURISME

Je vous propose, en lien avec l’OMT et ses adhérents,  23 MESURES POUR RELANCER LE TOURISME en Nouvelle Aquitaine et en France.

Alors que l’industrie touristique est confrontée elle aussi à un choc sans précédent, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT ou UNWTO) liste un ensemble de recommandations pour atténuer l’impact socioéconomique de la pandémie de COVID19 et accélérer le redressement du secteur. Ces 23 mesures pour relancer le tourisme en Nouvelle Aquitaine et dans l’éxagone  rejoignent directement celles mises en oeuvres auprès de la filière tourisme par le cabinet de stratégie de développement d’entreprise Alteem.

Je vous propose de découvrir ces 23 mesures recommandées par l’OMT sur les 3 piliers que sont la gestion de crise, la relance et l’anticipation.

Gestion de la crise et atténuation de l’impact

  1. Inciter au maintien des emplois, soutenir l’activité des travailleurs et protéger les groupes les plus vulnérables 
  2. Soutenir la trésorerie des entreprises, des partenaires et fournisseurs par des règlements dans les temps
  3. Réexaminer les taxes, redevances et droits et la réglementation ayant une incidence sur les transports et le tourisme 
  4. Assurer la protection des consommateurs et instaurer toujours plus de confiance 
  5. Promouvoir l’acquisition de compétences techniques et transversales. Et surtout de compétences numériques
  6. Inclure le tourisme dans les dispositifs économiques d’urgence aux niveaux national, régional et mondial 
  7. Créer des mécanismes et des stratégies de gestion des crises

Ces recommandations de relance du tourisme se positionnent dans un cadre macro économique et des ajustements régionaux et locaux sont à faire. La Région Nouvelle-Aquitaine et le Comité régional du tourisme viennent de présenter conjointement les chiffres de cette industrie sur les 10 premiers mois de 2019. Les deux structures évoquent déjà « une excellente année 2019 » avec plus de 32 millions de touristes dénombrés, soit une progression estimée de +4 à +7 % par rapport à l’an passé. Le tourisme pèserait ainsi 9 % du PIB régional, tutoyant les 18 milliards d’euros de dépenses et les 140.000 emplois.  (Découvrir l’étude du CRT en suivant le lien ICI)

Mesures de relance et accélération du redressement

  1. Fournir des incitations financières à l’investissement et à l’exploitation touristiques 
  2. Réexaminer les taxes et redevances et la réglementation ayant une incidence sur les voyages et le tourisme 
  3. Faire progresser la facilitation des voyages par les infrastructures 
  4. Promouvoir les nouveaux emplois et l’acquisition de compétences, en particulier numériques 
  5. Prendre en compte la durabilité environnementale dans les dispositifs de relance et de redressement 
  6. Connaître le marché et agir rapidement pour rétablir la confiance et stimuler la demande 
  7. Donner une impulsion au marketing et aux événements et réunions 
  8. Investir dans les partenariats 
  9. Faire une place au tourisme dans les programmes de redressement nationaux, régionaux et internationaux et dans l’aide au développement 

On ne saurait oublier ici bien sur l’impact des locations entre particuliers sur les plateformes en ligne qui ont un réel impact sur le tourisme professionnel. Ainsi l’UMIH (L’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière) proteste régulièrement sur l’impact de Air BnB. (Lire l’article de Libération)

Préparer demain dés maintenant

  1. Diversifier les marchés, les produits et les services. Et là beaucoup reste à faire pour homogénéiser produits et prestations 
  2. Investir dans les systèmes d’analyse des marchés et la transformation numérique 
  3. Renforcer la gouvernance du tourisme à tous les niveaux 
  4. Se préparer aux crises, améliorer la résilience et veiller à inclure le tourisme dans le mécanisme et les systèmes d’urgence nationaux 
  5. Investir dans le capital humain et la mise en valeur des talents 
  6. Inscrire solidement le tourisme durable parmi les priorités nationales 
  7. Passer à l’économie circulaire et s’approprier les ODD (Objectifs de Développement Durable)

Ces 23 mesures pour relance le tourisme sont essentielles à mes yeux. L’enjeu de premier ordre étant sans nul doute à la fois le retour aux sources avec plus de vrai, d’authenticité et l’apport d’offres plus sélectives et plus tournées vers le bio, l’écologiquement responsable et durable. A l’image de Solikend au Pays Basque qui a compris l’évolution du marché et de ses attentes avec un produit engagé qui répond aux besoins des professionnels et aux attentes des voyageurs.

 

No Comments

Post A Comment

SE RENCONTRER, ECHANGER

Siège social
8, Domaine des Jardins du Frat
40510 Seignosse
(Sur rendez-vous uniquement)

Bureau du Pays-Basque
1, Av. de la Reine Nathalie
64200 Biarritz
(Sur rendez-vous uniquement)

06 71 90 87 43

Suivre les actualités du cabinet Alteem