LA FORMATION PROFESSIONNELLE INEFFICACE ?

Alteem - La formation jugée inefficace ?

La formation professionnelle est jugée très « inefficace » par deux Français sur trois, selon un sondage Ifop publié le 2 mai. En la matière, ils n’ont pas confiance en Pôle emploi (bon ça c’est pas un scoop je sais) et demandent plus d’actions en faveur des chômeurs et des jeunes sans qualification. Un thème qui sera au coeur de la prochaine grande conférence sociale prévue en juin prochain.

Une nouvelle réforme de la formation est dans les tuyaux pour la fin 2013 nous le savons mais les tuyaux sont longs pour ne pas dire bouchés… . Selon l’exécutif, l’idée est de se recentrer sur ceux qui en ont le plus besoin, car 24% seulement des personnes interrogées jugent que l’argent consacré chaque année à la formation est utilisé de manière efficace.

Les formations devraient « prioritairement » être proposées aux demandeurs d’emploi pour 39% des personnes interrogées, aux jeunes sans qualification (37%), avant les salariés les moins qualifiés (19%) ou les plus de 50 ans (5%). Une façon de déclasser les demandeurs d’emploi lorsqu’il seront en formation ; non, je vade retro mes mauvaises pensées.

Néanmoins, penser que former par acupuncture une personne sortie du monde professionnel va lui donner la confiance nécessaire à une vraie dynamique de recherche d’emploi et, au delà, convaincre un future employeur je suis pas certains du truc.

Pas confiance dans Pôle Emploi (sic)

Parmi les acteurs inspirant le « plus confiance pour piloter la politique de formation », les branches professionnelles arrivent en tête (44%), devant l’opérateur associatif Afpa (24%). Les régions, auxquelles le gouvernement a décidé de confier le pilotage du système, arrivent en troisième position (17%) devant l’Etat (8%) et Pôle emploi (7%).

Les formations ont principalement concernées des salariés – 62% des bénéficiaires en 2010 – devant les jeunes (25%) et les demandeurs d’emplois (12%). DIF, CIF et autres dispositifs en tête.

Pour rappel, en 2010, les dépenses de formation (des entreprises pour 40%, de l’État, des régions, etc.) ont représenté 31,5 milliards d’euros.

No Comments

Post A Comment