LES TENDANCES E-COMMERCE EN 2022

tendance du commerce en 2022

Les tendances e-commerce en 2022 sont essentielles à intégrer dans toute stratégie marketing efficiente. Que votre stratégie soit orientée sur le digital ou à 360° elle doit prendre en compte les attentes des clients. L’e.commerce a ses tendances qu’il faut suivre aussi je vous propose cette année encore de les parcourir et comprendre pourquoi et comment elles vont vous aider à gagner en performance commerciale. Bien sur la guerre en Ukraine, les élections présidentielles, le retour du Covid en Chine ou l’inflation galopante en Europe sont autant d’inducteurs qui rendent les prévisions hasardeuses mais il reste néanmoins quelques vérités.

Voici donc les 10 grandes tendances du e-commerce en 2022 sur la base des chiffres analysés auprès de ses sites e-commerce de mes clients mais aussi de nombreuses missions de conseils et études.

Un premier constat évident. Votre site e.commerce devra apporter plus de services clients et rassurer vos clients. On parle d’assurance et de réassurance du process de vente aux clients dans les tendance »s du e-commerce en 2022.

1- Multiplier les solutions de paiements

Payer par carte bancaire reste le moyen de paiement le plus répandu mais les consommateurs ont de plus en plus recours aux solutions de paiement en ligne. Il est donc recommandé de multiplier les moyens de paiement sur votre site e-commerce : carte bleue, MasterCard, Visa, American Express, PayPal, Amazon Pay, PayPlug, Stripe, Paybox… Il est également pertinent de proposer le paiement en plusieurs échéances pour les achats plus onéreux.

Le chiffré clé à retenir : + 3 % de taux de conversion via des modules comme Stripe, Paypal ou Paybox (données de la FEVAD)

2- Proposer d’acheter sans création de compte

Le temps est précieux, les consommateurs veulent plus que jamais pouvoir acheter rapidement. Pour les cyberacheteurs, créer un compte pour effectuer un achat est vécu comme une étape fastidieuse. Cette obligation de création de compte engendre de la frustration et favorise l’abandon de panier. C’est pourquoi les e-commerçants ont tout intérêt à proposer une option d’achat sans création de compte pour augmenter leurs conversions.

Le chiffre clé à retenir : +7 % de taux de conversion sur les modules invités développés par E-monsite (modules qui permettent aux visiteurs de commander sans création de compte). La liberté d’action paye. 

3- Opter pour le Click & Collect

Avec les confinements successifs liés au contexte de crise sanitaire, le click and collect fait partie dorénavant des habitudes de consommations. Il est recommandé pour les e-commerçants qui possèdent un magasin physique, de mettre en place ce mode d’achat. L’avantage pour les clients : ils ne payent pas de frais de livraison et peuvent retirer leurs colis quand ils le souhaitent. Il s’agit d’une tendance forte du e-commerce en 2022.

4- Multiplier les modes de livraisons

Il est nécessaire de mettre à disposition plusieurs modes de livraison. Cela permet notamment de laisser le choix aux consommateurs de payer moins cher pour se faire livrer en point relais ou au contraire de payer plus cher pour être livré plus rapidement. Pour optimiser les envois de colis, les propriétaires de sites e-commerce peuvent s’appuyer sur des comparateurs de services d’envoi de colis.

5- Utiliser le storytelling et miser sur l’authenticité

Savoir-faire, valeurs de la marque, origines des produits… Les consommateurs ont plus que jamais besoin d’authenticité. Pour se différencier des concurrents, il est primordial de raconter une « histoire vraie », sans mensonges, sans artifices, autour de sa marque et de ses produits. Il est important de soigner ses fiches produits et service avec des visuels authentiques (pas de photos de banque d’images svp, mais de vous même, en action) et des descriptions détaillées sur les produits (origines, mode de fabrication, matières, éco-responsabilité…) afin de permettre à vos visiteurs de bien cerner les valeurs de votre marque, ou de vos produits.

6- Renforcer les éléments de réassurance

De nombreux éléments doivent être présents sur votre site afin de rassurer les visiteurs et potentiels clients sur votre site e-commerce. C’est ce qu’on appelle les éléments de réassurance. Vous devez vous assurer que tous ces éléments sont bien présents sur votre boutique en ligne : informations de contact, modalités de paiement, modes de livraisons et coûts associés, conditions de retour et de remboursement, avis clients, précisions concernant l’usage des données personnelles, mentions légales et CGV, labels de confiance, informations sur l’origine des produits, etc.

7- Tirer profit des marketplaces

Vendre vos produits sur votre site e-commerce, c’est bien. Multiplier les canaux de diffusion, c’est mieux. Pour développer vos ventes, il est important de regarder du côté des marketplaces qui pour certaines, génèrent des milliers, voire des millions de visites par mois, ce qui vous offre un gain de visibilité non négligeable. Vous pouvez vous appuyer sur les marketplaces généralistes connues telles qu’Amazon, mais aussi sur des marketplaces plus spécialisées en fonction de votre secteur. L’omnicanalité devient indispensable et il est important de l’intégrer dans sa stratégie commerciale. Sur des CMS comme E-monsite, il existe des modules pour créer son catalogue produit et l’intégrer facilement aux marketplaces souhaitées.

8- Penser au social commerce

Autre canal de vente à exploiter : les réseaux sociaux. Il peut-être intéressant de mettre en place des actions sur des plateformes sociales comme Facebook ou Instagram : création de campagnes social ads, mise en ligne de publications avec visuels authentiques, lancement de campagnes de marketing d’influence en réalisant des partenariats avec des influenceurs qui correspondent aux valeurs de votre marque, séances de live shopping… À noter que les réseaux sociaux développent de plus en plus de fonctionnalités e-commerce pour les marques, tout est fait désormais pour faciliter l’expérience d’achat.

9- Favoriser les intégrations et les automatisations

Les intégrations et les automatisations permettront aux e-commerçants de gagner un temps considérable. Il est important de tirer profit des intégrations afin de relier les applications que vous utilisez au quotidien à votre plateforme e-commerce telles que votre CRM, votre solution d’emailing, votre outil d’analytics, votre messagerie instantanée… Certains sites e-commerce s’appuient notamment sur des webhooks pour déclencher une action suite à un événement. Par exemple, si une personne s’inscrit à votre newsletter, les données transiteront par un webhook et seront ajoutées automatiquement à votre liste de contact d’emailing. L’automatisation de tâches est désormais accessible sans compétences techniques et devient un réel atout pour les entreprises qui l’utilisent.

10- Se former pour rester compétitif

Enfin, avec l’accélération de la digitalisation, le besoin de formation est croissant. De nombreuses spécificités, règles et codes sont à connaître pour gérer un site e-commerce. Les e-commerçants qui tireront l’épingle de leur jeu, sont ceux qui continueront de se former au quotidien. Différents formats fleurissent sur le web d’ailleurs pour vous aider à être à jour dans votre domaine : webinars, podcasts, vidéos, certifications, articles de blog…

À vous de jouer maintenant !

No Comments

Post A Comment

SE RENCONTRER, ECHANGER

Siège social
8, Domaine des Jardins du Frat
40510 Seignosse
(Sur rendez-vous uniquement)

Bureau du Pays-Basque
1, Av. de la Reine Nathalie
64200 Biarritz
(Sur rendez-vous uniquement)

06 71 90 87 43

Suivre les actualités du cabinet Alteem