PORTRAIT DU NOUVEAU CONSOMMATEUR

 

L’engagement du consommateur avant le lancement d’un nouveau  produit et services s’apprête à devenir encore plus important.

Cette nouvelle « race » de consommateur est prête à s’engager avec les marques avant même d’avoir goûté ou vécu l’expérience de leurs produits. Grâce aux services et aux nouvelles technologies, il veut aider en y allant de suggestions, en contribuant au financement ou à la promotion de produits et services avant leur lancement officiel. Tout ça pour mettre la main sur de «super» produits en premier et profiter du statut que cela lui procure. Nespresso l’a très bien compris…

Ces Early Birds tels que je les nommes lors de mes interventions de Marketing et de Communication sont les adopteurs précoces d’aujourd’hui. A la différence qu’avec le web, la relation avec le consommateur va beaucoup plus loin. Elle permet de créer des extensions pour chaque produits et services associés.

En fait, si l’on devait caractériser ce nouveau type d’acheteurs nous pourrions dire : plus pertinents, plus actifs, de plus en plus puissants et surtout plus nombreux.

Je vous propose de découvrir les 5 leviers pour expliquer leur montée.

1. Les consommateurs des économies avancées sont saturés de choix. Leur réponse? Vénérer la nouveauté, avec sa promesse du plus, du mieux, du spécial, du plus rapide, etc.

2. Le statut social a toujours été un levier ‘de cœur’ des comportements des consommateurs. Lorsque qu’ils sont connectés avec un service ou un produit avant son lancement, puis qu’ils soutiennent jusqu’à sa sortie sur le marché, ils contribuent à créer de superbes histoires à raconter, tweeter, publier et partager. Facebook a dopé ce comportement.

3. Ces belles histoires sont d’autant plus importantes si elles ne s’attardent pas simplement sur un beau produit ou un bon service, mais aussi sur un mouvement ou une cause au sens plus large auquel le consommateur adhère, qui va plus loin que le simple frisson de posséder le produit. Là nous pouvons bien entendu citer Apple.

4. Les consommateurs adorent le web, car il leur permet une consommation en ligne où ils peuvent agir (participer, parler, créer, ajuster) afin d’obtenir ce qu’ils veulent. Maintenant, ils attendent la même chose de leur consommation «hors ligne». Il faudra donc que les marques puissent s’y adapter et au plus vite surtout pour la génération Y.

5. Un environnement propice a été développé progressivement dans le monde des affaires, grâce en partie à la popularité du mouvement «fais le toi-même» (do it yourself) et aussi à l’engouement général pour l’entreprenariat. Faire interagir le client dans son acte d’achat est essentiel pour l’engager et ensuite l’accompagner dans la finalisation de la vente.

Cette nouvelle donne doit nous interpeller dans le sens que prend peu à peu la notion d’interactivité entre les clients et les marques…

No Comments

Post A Comment

SE RENCONTRER, ECHANGER

Siège social
8, Domaine des Jardins du Frat
40510 Seignosse
(Sur rendez-vous uniquement)

Bureau du Pays-Basque
1, Av. de la Reine Nathalie
64200 Biarritz
(Sur rendez-vous uniquement)

06 71 90 87 43

Suivre les actualités du cabinet Alteem