Méta données et marketing prédictif

L’OGRE MARKETING SE NOURRIT DE VOS DONNÉES PRIVÉES

Force est de constater que la question de savoir si nous avons encore une vie privée est déjà d’un autre temps. Le marketing et plus particulièrement le marketing digital se nourrissent de toute évidence de métas données sur notre vie privée. Et l’ogre est vorace.

L’enjeu est là. Pour exister encore l’entreprise devra savoir, peut être même avant son savoir-faire (…), savoir collecter les données privées. Savoir collecter et analyser les données clients avec pertinence, sens et précision. Pour développer une solution plus que parfaite et ainsi avoir un avantage déterminant sur ses concurrents.

Elle saura (presque) tout de la vie, des aspirations avouées ou des prédispositions de ses clients mais aussi prospects. Pour cela outre un fichier clients précis et à jour de données « privées » de ses clients, elle aura vitaminé ses bases de données.

Comment ? par l’achats données privées, de leads (inbound marketing) ou fait appel à des société privées spécialistes du scan, du tracking (bots) et de l’analyse des réseaux sociaux. Comme Cambridge Analytica qui a été « démasqué » en début d’année en montrant sa capacité d’analyse des métas donnés des utilisateurs de Facebook. Et ainsi permettre à Mr Trump de distiller un message ciblé et orienté à certaines cibles d’électeurs qu’il savait avoir du mal à convaincre.

Pour cela l’entreprise, de la multinationale à la PME, sera aidée par les algorithmes lui conférant une puissance de ciblage fantastique. Fini le marketing prédictif, place à l’alimentation de produits et de services au compte goutte, par perfusion de bonheur consumériste, un client devenu aussi captif que passif devant ces shoots de bonheur éphémères.

Je suis toujours surpris mais aussi très inquiet depuis plusieurs années. Je constate chaque jour notre retard abyssal dans la prise de conscience de l’enjeu de la maitrise et de l’analyse des bases de données clients dans l’entreprise. Sans cette maitrise des données et l’exploitation par une meilleure gestion de la relation client et adaptation de notre offre, nous laissons la porte grande ouverte à de nouveaux acteurs.
Pour plus de prise de conscience, je vous recommande un livre aussi instructif qu’édifiant : « L’homme nu » de Dugain et Labbé.

Réseaux sociaux et données personnelles

   Tout savoir de vous contre un accès gratuit

No Comments

Post A Comment