Le commerce de proximité gagne du terrain

Le commerce de proximité gagne du terrain
Le commerce de proximité gagne du terrain

Le commerce de proximité gagne du terrain sur les hypermarchés. Une redistribution progressive des cartes…

 

Nous ne l’aurions pas forcément cru. Surtout devant une certaine « désertification » de nos centres viles (…). En un an, le chiffre d’affaires des commerces de proximité a cru de 6,3%, d’après l’institut Nielsen*. Le commerce de proximité gagne du terrain petit à petit.

Une véritable manne pour les marques. « Pour développer le panier moyen des consommateurs dans ces magasins de proximité, enseignes et industriels initient déjà différentes actions comme l’adaptation de l’offre au profil du consommateur local, mais aussi la mobilisation des forces de vente des industriels pour optimiser la présence des références incontournables. Ceci va s’amplifier dans les années à venir, et la création de services additionnels (retraits de commandes…) ou la généralisation d’horaires d’ouverture élargis seront d’autres moyens pour renforcer le trafic dans ces points de vente.

Même si, pour l’heure, les hypers et les supermarchés restent majoritaires – ils pèsent 78% du chiffre d’affaires du secteur-, les marques de grande consommation devront anticiper une croissance importance des commerces de proximité. Les enseignes maillent désormais le territoire français avec près de 10 000 supérettes et magasins de proximité, qui sont de vrais acteurs de la vie locale.

Le renouveau de ce format est indéniable, avec à date, 7% du chiffre d’affaires du PGC-FLS (produits de grande consommation et frais libre-service, ndlr) réalisé dans ce circuit et un véritable dynamisme. Au total, le nombre de ces points de vente de proximité a cru de 4% en un an, aussi bien en zones rurales qu’au sein des grandes villes. Parmi eux, les enseignes des leaders tels Carrefour Express (pour rappel + de 70 magasins), Casino Shop (+167 magasins) ou encore Leader Price Express (+ de 311 magasins). Même si commerce de proximité gagne du terrain il faudra néanmoins consolider l’offre produits, développer une vraie expérience client et jouer la carte de l’authenticité et de la maitrise du circuit cours.

Un autre phénomène, celui-ci lié à la restauration, devrait se développer. Il s’agit des « Dark kitchens », ces cuisines dédiées uniquement à la livraison de plats préparés sur le modèle de l’enseigne mère. Une façon intéressante de multiplier les points de contacts avec les clients et de pouvoir offrir la même prestation en livraison door-to-door. les Leur nombre a d’ailleurs déjà grimpé pendant la crise… et il ne devrait pas s’essouffler de sitôt avec l’envol du prix des baux commerciaux surtout sur Paris.

Une tendance avec laquelle les marques devront compter à l’avenir et des actions que nous menons en accompagnement de nos clients.

Le cabinet de stratégie de développement des entreprises Alteem est toujours très intéressé d’accompagner des commerçants dans l’adaptation de leur point de vente afin d’apporter une offre produits et service ainsi qu’une expérience client forte et différenciatrice.

No Comments

Post A Comment

SE RENCONTRER, ECHANGER

Siège social
8, Domaine des Jardins du Frat
40510 Seignosse
(Sur rendez-vous uniquement)

Bureau du Pays-Basque
1, Av. de la Reine Nathalie
64200 Biarritz
(Sur rendez-vous uniquement)

06 71 90 87 43

Suivre les actualités du cabinet Alteem